Imprimer (nouvelle fenêtre)

Monument à Rodin - 1909

Portrait-hommage à Rodin auquel Bourdelle porte une profonde admiration, cette œuvre reste incomprise lors de sa présentation en 1910.

Bourdelle et Rodin


Monument à Rodin

Cliché Musée-jardin Bourdelle
/CG77 - D.R.

De 1893 à 1909, Bourdelle est un collaborateur d’Auguste Rodin en tant que praticien. Bien qu’il cherche dès la fin des années 90 à s’affranchir de l’influence de ce maître, Bourdelle continue à lui vouer une profonde admiration.

Il songe dès 1904 à réaliser ce portrait-hommage qui n’est finalement mis en œuvre qu’en 1909.

Un hommage incompris


Caractéristiques techniques

Titre : Monument à Rodin
Date : 1909
Hauteur : 89 cm.
Inscriptions et signatures : AU MAITRE RODIN / CES PROFILS ; SUSSE FONDEUR PARIS N° 1 © BY BOURDELLE ; BOURDELLE sculpt.
Date de fonte : Octobre 1967 .

Présenté au Salon de la Société nationale des beaux-arts en 1910 en même temps que l’Héraklès archer, le Monument à Rodin est loin de rencontrer le même succès : l’aspect massif du buste, l’expressivité jugée caricaturale, l’étrangeté des « cornes » évoquant Moïse (symbole du chef charismatique et incontesté) déroutent le public et la critique.
On a même soupçonné le modèle, qui s’était prêté de mauvaise grâce aux séances de pose et avait déclaré que cette sculpture ne serait comprise que dans cent ans, d’avoir peu apprécié l’hommage qui lui était rendu.

L’inscription « Au maître Rodin, ces profils [rassemblés] », allusion à la méthode utilisée par Rodin pour construire ses portraits par la synthèse de plusieurs points de vue sur le modèle, exprime cependant clairement l’estime et la reconnaissance de Bourdelle pour son aîné.