fermer
Imprimer

Préparons le printemps

Les mésanges sont de formidables auxiliaires au jardin et les nichoirs permettent de les fidéliser.

C'est le dernier mois pour préparer l'accueil des axillaires ailés.

Grand ménage dans les nichoirs

nettoyage de printemps

nichoir en béton de bois pour mésange charbonnière

nichoir à mésange en béton de bois

Dès le mois de février, les oiseaux cavernicoles, qui nichent dans des endroits fermés, sont à la recherche de sites propices à l'élevage des jeunes.

Il est encore temps de nettoyer les nichoirs qui ont été occupés l'an passé: il faut commencer par retirer le matelas de plumes, mousse, poils et brindilles. Parfois on trouve des œufs non éclos ou le squelette du petit dernier...

Dans un second temps, un brossage permet de dépoussiérer l’intérieur du nichoir et de détruire les œufs des parasites (poux des oiseaux).

Enfin une petite pulvérisation de savon noir finit de détruire les indésirables.

Tous les nichoirs sont concernés, qu'ils soient pour les oiseaux ou les chauves souris, en effet ces dernières hibernent dans des lieux comme les vieux murs, les greniers, les caves et n’utilisent les nichoirs que comme résidence secondaire d'été. Des papillons et des coccinelles peuvent occuper ces nichoirs en hiver, dans ce cas, pas d'intervention, soyons paresseux ! .

Voir aussi

Les Espaces Naturels Sensibles en Seine et Marne


nichoir en cylindre accroché dans un arbre

nichoir destiné à la chevêche d'Athena



  • carte des 22 sites des Espaces Naturels Sensibles (200 Ko)

En plus